FIP et FCPI ISF

Vous pouvez déduire de votre ISF 50 % des sommes investies dans les véhicules de placement collectif : FCP (Fonds d'Investissement de Proximité) ou FCPI (Fonds Communs de Placement dans l'Innovation), plafonné à 18 000 € et sur la quote-part du portefeuille investie dans des PME éligibles.

Le taux de la réduction peut donc varier d'un fonds à l’autre :

- 50 % de réduction d'ISF si le quota de PME éligibles ISF est de 100 %
- 45 % de réduction d'ISF pour un quota de 90 %
- 40 % de réduction d'ISF pour un quota de 80 %

Ces investissements sont également pris en compte dans le plafonnement global des défiscalisations PME et Holding ISF qui s’élève à 45 000 €. Vous pourrez ainsi compléter votre investissement en fonds ISF par des investissements en direct dans des PME éligibles ou des holdings ISF dans la limite mentionnée ci-dessus.

Précisions :

La part de l'actif du fonds, éligible à la réduction d'ISF - c’est à dire constituée de titres de sociétés éligibles (CGI. art. 885-0 V bis) - n’entre pas dans l’assiette taxable à l’ISF et ce pendant toute la durée de détention des parts.

Par ailleurs, les plus-values réalisées lors de la cession de FCPI ou FIP sont exonérées d’impôt mais soumises aux prélèvements sociaux de 15.5 %.

Les avantages fiscaux sont acquis sous condition de conserver ses parts au moins 5 ans jusqu'au 31 décembre de la 5e année suivant celle de la souscription.